Cannabis et préjugés : une belle histoire d’amour

Si je te parle de cannabis, tu penses sans doute à ce pote un peu trop chill qui porte des dreadlocks et se dit citoyen du monde.

Un peu comme ça quoi.

Oui, je grossis le trait, mais les préjugés autour du cannabis ont la vie dure. Et ce, depuis plus d’un siècle avec la prohibition.

Dans cet article on va parler de la mauvaise réputation du cannabis et la vision de Marie-Janine pour casser les préjugés (et les arguments de tes collègues).

Les clichés autour du cannabis ont la vie dure

Bob Marley, les hippies, et Pôle Emploi. Ce n’est pas le début d’une mauvaise blague (promis) mais bien les images qui viennent en tête quand on parle de fumer du cannabis, avec les doux noms de pétards, de weed ou d’herbe.

Ne secoue pas la tête comme ça.

C’est normal si chacun et chacun a des préjugés bien ancrés. Depuis plus d’un siècle, la plante du cannabis est décriée et vue de manière négative, même pour le cannabis thérapeuthique. Les fumeurs d’herbe seraient des marginaux, des gens un peu à la ramasse, qui prenne d’autres stupéfiants, et j’en passe.

Qu’elle contienne un pourcentage élevé de THC pour un usage récréatif comme tes potes le samedi soir, ou bien qu’elle soit utilisée pour le bien-être avec une forte teneur en cannabidiol (le CBD), cette plante fait plus parler d’elle que le dernier livre à potins du Prince Harry.

La réalité autour du cannabis

Pourtant, si tu as lu notre article sur les différences entre le cannabis et le chanvre, tu sais donc que c’est la même plante : le cannabis sativa.

La différence se situe dans la teneur en THC (le tétrahydrocannabinol) et de CBD qui vient des variétés différentes de cannabinacées.

Pour que le CBD soit vendu légalement, sa teneur en THC ne doit pas dépasser 0,3 %. C’est donc légal de consommer du cannabis en France. Eh oui !

Tu l’as vu, les CBD shops poussent comme des p’tites plantes ces dernières années et génèrent beaucoup d’emplois. Voici quelques chiffres parlant sur l’emploi lié au CBD : on parle de 6 000 postes en France si l’on compte seulement les commerçants de CBD mais ce chiffre peut monter entre 40 000 et 80 000 emplois si l’on prend toute la chaîne de production (production, fabrication, distribution).

En réalité, la culture du chanvre, avant l’explosion du kiffe du CBD, existait pour l’utilisation de sa fibre, notamment sa tige, dans le monde industriel ; papeterie, industrie textile, automobile, isolation…

Le chanvre a donc été cultivé depuis des millénaires.

À ce jour, 47 états américains ont légalisé le cannabis sous conditions (usage médical et/ou récréatif),ainsi que le Canada (en 2018) et l’Uruguay (en 2013). Coté Européen, il y a 22 pays qui autorisent un usage médical de la plante. C’est déjà pas mal ! Et en 2022, Malte et l’Allemagne ont annoncé le projet d’une légalisation récréative. Danke schön !

Tout ça pour te dire que les fumeurs et les fumeuses de cannabis, c’est un peu tout le monde. On compte environ 160 millions de consommateurs et consommatrices dans le monde. Ça en fait des personnes qui portent des dreadlocks et qui sont chez Pôle Emploi, n’est-ce pas ?

Blague à part, beaucoup de personnes sont des amatrices de cannabis et ont une consommation régulière, ou occasionnelle, dans leur sphère privée. Que ça soit pour se détendre, chercher l’inspiration, s’amuser, beaucoup préfère ça à un verre de vin (ou plusieurs).

Mais comme pour l’alcool, c’est dangereux de prendre la voiture après !

Le CBD pour casser les préjugés

Si le CBD a autant le vent en poupe, ou plutôt la feuille en vogue, c’est parce que les clichés autour de la plante de cannabis commencent à s’estomper.

C’est d’ailleurs tout l’enjeu de Marie-Janine : montrer une nouvelle facette, plus moderne et moins clichée, du consommateur de cannabis.

Ça peut être ta grand-mère qui veut calmer ses insomnies et son angoisse avec un rooibos CBD ; ta soeur qui passe ses concours et qui cherche à améliorer sa concentration avec le thé noir au CBD ou encore ton meilleur pote super sportif qui veut consommer plus de super aliments avec la tablette chocolat noir aux graines de chanvre.

Bref, il y en a pour tous les goûts ! Et promis, tu n’as pas besoin d’aimer le reggae pour te détendre avec les produits au chanvre de Marie-Janine.

Allez viens, on est bien.