Faut-il légaliser le cannabis en France ? Les arguments pour et contre.

Dimanche 12h30, c’est le moment du traditionnel repas en famille où les débats sont souvent aussi houleux que sans fondements.

Et ça tombe bien, cette semaine tonton Roger est offusqué du dernier projet d’avis du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), publié le 23 janvier 2023, qui souhaite revoir la législation du cannabis récréatif.

Est-ce qu’il faut vraiment légaliser le cannabis en France ?

Tonton Roger pense que non. Pourtant, la consommation de weed ne cesse d’augmenter dans notre pays qui n’a pas encore dépénalisé cette substance encore illicite.

Ce débat, aussi vieux que l’habituel “pain au chocolat VS chocolatine”, a pourtant des arguments à faire entendre face à une politique de répression du cannabis inefficace.

Voici les arguments à sortir lorsque tout le monde se demandera : pourquoi faut-il dépénaliser le cannabis ?

Où en est la légalisation du cannabis en France ? État des lieux.

Mettons les points sur les i, et le THC dans les bonnes plantes. À la question : le CBD est-il légal ou pas ? La réponse est : OUI ! Sinon tu serais en train de lire cet article sur un site issu du dark web petit coquin.

Héhéhé

C’est la molécule du THC (le tétrahydronnabidiol) qui est prohibé et se retrouve dans les variétés utilisées pour un usage récréatif. Le CBD (le cannabidiol) est utilisé pour ses propriétés bien-être et relaxantes dans de nombreux produits tels que la cosmétique, l’alimentaire ou autre.

Bref, revenons à la consommation de weed (celle qui fait rigoler) et où en est la législation actuelle en France?

En 2023, le CESE met les pieds dans le plat : la politique de répression quant à la consommation et la possession de cannabis ne fonctionne pas. Elle sort un rapport où les chiffres sont très parlants.

Voici un état des lieux de la consommation de cannabis en 2020 en France :

– Il y environ 5 millions de consommateurs et consommatrices par an dont 1,4 millions le font de manière régulière (en moyenne 10 fois par mois).

– La consommation Française est la plus élevée d’Europe avec entre 360 et 500 tonnes de cannabis par an.

– Sur une base 30 tonnes de weed consommées par mois, la dépense mensuelle des Français et Françaises est estimée à 3 milliards 240 millions d’euros !

Et puis le coût de la lutte contre le cannabis serait de 919 millions d’euros pour une rentrée fiscale de zéro puisque les trafics se font de manière illégale. Il n’y donc pas d’impôts pour payer ce montant astronomique.

Les mots du CESE sont clairs : “il convient de sortir du tout répressif et de passer à une dépénalisation de l’usage”.

3 arguments en faveur de la légalisation de la weed

1.La répression fait plus de mal que de bien

On n’arrive pas à interdire le cannabis, c’est même l’inverse qui se passe ces dernières années. Et ça, même s’il y a une politique de répression toujours plus forte.

On connaît toustes une personne qui fume régulièrement ou qui a déjà fumé. Et pas besoin de rentrer dans les clichés du pote chill fumeur de beuh complètement stone. Essayer d’interdire ça ne fait que renforcer un traffic qui se développe aux dépends des quartiers défavorisés.

Il est important de changer de politique pour se tourner vers de la prévention sur la consommation de cannabis. Comme avec l’alcool. Aujourd’hui plus personne ne se pose plus ces questions là dessus, n’est-ce pas ?

2.La légalisation pourrait renflouer les caisses

Les bénéfices des états américains qui ont dépénalisé la possession de quelques grammes, la vente et la consommation de cannabis ne sont plus à démontrer.

Contrôler les trafics permettrait de faire rentrer des milliards dans les caisses de l’État.

Prenons l’exemple de l’Illinois, qui comprend Chicago comme grande ville :

– En 2021, les ventes légales de cannabis ont doublé en comparaison à 2020 pour un chiffre de 1,4 milliards de dollars.

– Ce produit est fortement taxé par l’État : sur 1$ il y a 0,40$ qui vont dans leurs poches, ce qui leur a fait 390 millions de recettes fiscales en 2021. Mais un quart de cet argent est parti dans le programme de justice sociale qui s’appelle R3 pour faire de la prévention aux classes les moins favorisées.

Quand on voit que le budget mensuel estimé dépensé par le peuple français dans le cannabis est de 3 milliards 240 millions d’euros, les bénéfices pourraient être énormes.

Ka-Ching !

3.Légaliser permet de créer des emplois et de la sécurité.

Ce flouz’ en caisse permettrait de mettre en place des actions nécessaires comme la prévention quant à l’usage de stupéfiants, que ça soit pour le cannabis ou des drogues dures, et plus de justice sociale.

Eh ouais, légaliser le cannabis pourrait permettre de :

– Créer de créer de nouveaux emplois (comme c’est le cas avec le CBD actuellement) ;

– Contrôler les trafics et sécuriser les territoires ;

– Contrôler la qualité des produits en circulation ;

– Utiliser le cannabis médical ou à usage thérapeutique pour traiter certaines pathologies ;

– Libérer les moyens policiers et de justice pour traiter des dossiers plus importants ;

– Financer une réelle politique de prévention.

Et puis plusieurs études ont montré que la légalisation d’un produit fait baisser sa consommation et sa demande.

Les arguments contre.

Ok mais je suis sûre que tonton Roger, il en a des arguments pour te contredire.

Il va sans doute te dire que la légalisation de cette drogue considérée comme “douce” est la pente descendante pour une consommation de drogues dures.

Tu peux lui rétorquer que le Portugal a décriminalisé TOUTES (oui, toutes) les drogues et qu’il y a quatre fois moins de consommation que dans les autres pays d’Europe sur toutes les substances illicites en général.

Bref, tonton Roger considère que la drogue c’est mal, au même titre que ce sont les étrangers qui viennent en France qui volent le travail (oui, il a vraiment rien pour lui Roro). Tout ça c’est dépassé et sans aucun fondements.

Bye les arguments pourris et clairement racistes.

Et puis surtout, c’est un peu ironique d’avoir cette conversation alors qu’il s’enquille son 3e pinard tranquillou sans penser que l’alcool est aussi une substance addictive aux effets néfastes, responsable de 49 000 morts par an contre 0 pour le cannabis.

Tu l’as compris, cette question de légalisation est politique. Et ce qui est illicite ou légal dépend d’un point de vue et des penchants des politiques actuelles. Le bien et le mal, toussa toussa.

Dans tous les cas, voici ce qu’il te faut pour survivre aux dimanches en famille :

– Pour se relaxer après les débats stériles : le thé vert au CBD

– Pour grignoter pendant que tonton Roger peste contre tout ça : le chocolat noir aux graines de CBD

– Pour les faire monter dans les tours : ton propre plant de chanvre sans THC à faire pousser.